Augmentation des cotisations des auto-entrepreneurs

Présenté la semaine dernière, le budget de l’emploi a donné lieu à de vives réactions en annonçant pour 2013 une augmentation de 2 à 3 % des cotisations des auto-entrepreneurs. Pour le gouvernement, c’est une prévision de 130 millions d’euros d’économie grâce à « l’alignement des cotisations des autoentrepreneurs sur celles des autres travailleurs indépendants« . Cela doit être vu comme une compensation du manque à gagner de la Sécurité Sociale.

Le taux de cotisation des auto-entrepreneurs passera de 12 % à 14 % pour les activités de vente, de 21,3 % à 24,6 % pour les activités de service et artisanales et de 18,3 % à 21,3 % pour les activités libérales. Ces hausses sont « justifiées » par l’augmentation des cotisations sociales que vous subir les artisans et commerçants qui exercent avec d’autres régimes.

Sylvia Pinel, ministre déléguée à l’Artisanat, au Commerce et au Tourisme a reçu les organisations représentatives des auto-entrepreneurs qui ont débattus, pour le principe, sur une mesure d’ores et déjà adoptée. Depuis sa nomination, la ministre considère que le statut de l’auto-entrepreneur est une concurrence déloyale face aux autres types d’entreprises, c’est donc en toute logique que cette première mesure vient compliquer la vie des petits entrepreneurs. Les auto-entrepreneurs vont-ils véritablement disparaître ?

Il est encore trop tôt pour le dire et malgré une augmentation de leurs cotisations, les auto-entrepreneurs ont encore, très probablement, quelques belles années devant eux.

Benoit Écrit par :