J’ai toujours eu la volonté d’entreprendre. Même enfant, j’aimais faire des projets, imaginer, envisager, trouver des solutions, découvrir. Beaucoup d’enfants sont dans ce cas, mais en grandissant, c’est une envie qui s’estompe et parfois même disparaît complètement. Personnellement, cette envie d’entreprendre ne m’a jamais quitté.

Comme vous le savez, j’ai fondé il y a quelques années Studio Design, agence spécialisée dans la création de sites Internet sur mesure pour les petites entreprises.

Il y a quelques jours, je discutais avec une personne qui souhaitait que je prenne en charge la création de son site Internet et qui m’a raconté une anecdote très parlante au sujet de cette envie d’entreprendre.

Il s’agissait d’un homme d’une trentaine d’années qui avait exercé plusieurs métiers. Je sentais dans sa voix qu’il était passionné par son activité actuelle et nous avons débordé sur le sujet de l’entreprenariat. Il m’a fait part de cette envie irrésistible qui le prenait de temps en temps (voire souvent) lorsqu’il avait une idée, de vouloir la développer à tout prix, parce qu’il était convaincu de son succès. Je me suis complètement retrouvé dans ce comportement presque compulsif d’entreprendre et je suis persuadé qu’en lisant ces lignes, certains d’entre vous comprendrons parfaitement bien ce sentiment, sans qu’il me soit nécessaire d’en dire plus.

Cette envie irrésistible de lancer des projets, cette motivation sans faille, cette excitation de la nouveauté, je dirais même cette exaltation, nous transporte dans un autre monde.

La réussite d’un projet dépend en grande partie de la capacité d’un entrepreneur à conserver intacte cette motivation. Le danger réside donc dans l’absence (ou la baisse) de motivation, tout autant que dans la dérivation de cette motivation pour un autre projet que celui que l’on est en train de mettre sur pied. Les deux voies sont d’ailleurs bien souvent complémentaires, parce qu’en trouvant une nouvelle idée, on peut estimer la précédente moins bonne et donc transférer notre envie de la réaliser sur la plus récente.

C’est ce qui conduit de nombreux entrepreneurs à se disperser. Et à force de vouloir entreprendre trop de projets en même temps, on risque de tout rater.

Quoi que vous souhaitiez entreprendre, soyez motivé, c’est la toute première arme qu’il vous faudra posséder pour venir à bout de la grande majorité des problèmes que vous rencontrerez.

Entreprendre, c’est un état d’esprit… qui peut s’acquérir, mais si vous l’avez, vous partez déjà gagnant pour peu de savoir vous maitriser.