De très nombreuses personnes veulent créer leur propre entreprise, pour des raisons variées. Souvent, c’est un salarié qui veut voler de ses propres ailes, prendre son indépendance et gagner en liberté. Parfois, c’est un étudiant qui vient de terminer ses études (ou pas encore d’ailleurs) qui a des projets plein la tête et qui veut les concrétiser. De temps en temps c’est un demandeur d’emploi qui pense qu’il ne perd pas grand-chose à tenter sa chance. Tous les profils existent. Mais est-ce que tout le monde peut entreprendre ?

Vous ne pouvez pas entreprendre

La réponse est clairement non ! Vous vouliez créer votre entreprise ? Laissez tomber tout de suite, c’est trop compliqué. Il faut beaucoup d’argent pour se lancer, ça prend beaucoup de temps, vous allez échouer, c’est certain. Vous n’avez pas les compétences nécessaires, vous n’avez pas assez de diplômes. Vous voulez quand même continuer ? D’accord, mais je vous aurai prévenu…

Si vous continuez à lire cet article, c’est que vous êtes peut-être fait pour entreprendre, finalement.

Les principales causes d’échec sont le manque de préparation, de motivation et de compétences.

Préparation et compétences

Il est vrai que les entrepreneurs qui réussissent le plus souvent sont les personnes les plus diplômées, mais ce n’est pas un hasard. Les cursus longs mènent à plus de connaissances, donc plus de compétences et par la force des choses, plus de préparation. Mais les diplômes ne sont pas une garantie de succès. Préparez-vous correctement, formez-vous et vous aurez autant de chances que n’importe quel diplômé de grande école.

Beaucoup trop de gens se lancent tête baissée dans un projet bancal. Il ne suffit pas de savoir faire la cuisine chez soi pour monter un restaurant. Il ne suffit pas de savoir surfer sur Internet et bidouiller un peu sur Photoshop pour devenir développeur web. Pas plus qu’il n’est envisageable de devenir footballeur professionnel si vous savez taper dans un ballon le week-end avec vos amis. Chaque métier à sa propre excellence et sans aller jusque-là, des compétences médiocres ne peuvent, au mieux, que vous apportez des résultats médiocres.

Comment rester motivé ?

Pour la motivation, c’est plus difficile. On peut donner des conseils, mais le plus souvent, il s’agit d’un déclic qui se produit… ou qui ne se produit pas. Disons que pour être motivé et le rester, il faut sans cesse se souvenir de la raison pour laquelle on a démarré. Il faut sans cesse ressentir cette émotion qui nous animait au début. Si vous y parvenez, vous avez de grandes chances de réussir. Et si vous échouez… et bien, c’est que vos raisons n’étaient pas si importantes que ça a vos yeux.

Prenons un exemple : Vous ne supportez plus votre patron, vous rêvez d’indépendance, vous avez des idées que vous voulez concrétiser et vous en avez assez d’être bridé et d’obéir à une logique qui n’est pas la vôtre. En tant que chef d’entreprise, lorsque vous serez confronté à des difficultés (ce sera inévitable et à plusieurs reprises malheureusement), que vous trouverez qu’il est trop dur de continuer d’avancer, repensez à cette sensation. Repensez à votre patron que vous ne supportiez plus. Replacez-vous dans votre ancien emploi et demandez-vous ce que vous perdrez si vous abandonnez maintenant. Et si cette sensation ne vous donne pas plus d’énergie et de motivation, c’est que finalement, vous n’étiez pas si mal que ça, aux ordres de votre ancien chef.

Demandez-vous toujours ce que vous avez à perdre et à gagner à faire ou ne pas faire quelque chose. Réfléchissez bien, mais ne réfléchissez pas trop longtemps et surtout, demandez conseil et passez à l’action.