Chaque nouvelle année s’accompagne des sempiternels voeux de bonheur et de réussite. C’est le cas entre amis et en famille, mais également entre relations professionnelles, plus généralement des fournisseurs vers les clients et parfois l’inverse.

En tant qu’entrepreneur, souhaiter une bonne année à vos clients est, au-delà de la considération que vous leur portez, une excellente méthode de communication, à condition qu’elle soit utilisée correctement. Cela vous rappelle au bon souvenir de vos relations professionnelles. Pour ma part, j’ai eu précisément l’occasion de signer un contrat avec un client de cette façon. Celui-ci m’a lui-même précisé que mon message l’avait finalement décidé à se lancer.

A cette époque de l’année et durant tout le mois de janvier, période officielle durant laquelle il est acceptable d’envoyer ses voeux, nous recevons tous les dizaines de messages dans ce sens, mais rares sont ceux qui sont vraiment intéressants. La plupart du temps, le courrier se borne à une simple phase convenue, parfois accompagnée d’une image plus ou moins efficace.

Voici quelques conseils qui, de mon point de vue, pourraient améliorer l’efficacité de vos voeux.

Tout d’abord, je pense que vous devriez envoyer vos voeux uniquement la première semaine du mois de janvier. Au-delà il me semble que c’est un peu tard. Le réveillon est un peu loin dans l’esprit de tout le monde, les vacances sont terminées et tout le monde s’efforce de reprendre le travail dans la joie et la bonne humeur pour faire de cette nouvelle année un cru plus réussi encore que l’année précédente.

Ne vous bornez pas une phrase simple du genre : « Meilleurs voeux de réussite et de bonheur pour vous et votre famille ». Rédigez un contenu, même court, digne d’intérêt pour la personne qui le lira. Donnez un conseil, un avis, faites un commentaire intelligent, dressez un court bilan de l’année passée ou annoncez vos objectifs pour la nouvelle année. Cela pourrait aussi être le moment de questionner vos clients par exemple pour leur demander ce qu’ils pourraient attendre de vous en particulier pour cette nouvelle année. Nombreux sont les thèmes que vous pouvez développer. A vous d’adapter votre discours en fonction des personnes qui vous liront.

Joignez une belle image qui respecte si possible votre charte graphique.

N’envoyez pas vos voeux à vos seuls clients. Les fournisseurs et partenaires avec lesquels vous avez les meilleures relations seront probablement heureux de recevoir votre message. Si vous le pouvez, ne vous limitez pas, envoyez vos voeux à toutes vos relations professionnelles.

Si vous voulez être vraiment original, envoyez vos voeux fin février en justifiant votre choix par le fait que vous souhaitiez ne pas être noyé dans la masse, afin que votre message se démarque. Ce n’est pas un conseil que je donne, mais juste une idée qui me vient. C’est d’ailleurs peut-être une très mauvaise idée, cependant, si quelqu’un a déjà testé, je serai curieux d’en connaître les retours. La zone de commentaire en bas de l’article est faite pour vous (ce qui ne doit pas empêcher tous ceux qui n’ont pas testé cette méthode d’apporter leur avis sur cet article).

J’ai choisi pour vous souhaiter mes voeux, de rédiger cet article. De fait, je respecte les préceptes énoncés dans celui-ci puisque nous sommes le 1er janvier, que je ne me suis pas limité à une phrase banale et qu’une image à mon sens plutôt esthétique est jointe (cliquez ici pour voir l’image).

Vous qui êtes entrepreneur ou qui souhaitez le devenir, j’espère que ce blog saura vous apporter des conseils avisés, contribuer à rendre votre entreprise plus performante et vous aidera à atteindre vos objectifs. La réussite d’une entreprise tout comme celle d’une vie est un travail quotidien. Je vous souhaite beaucoup de courage pour y parvenir et continuerai de vous aider dans ce sens, autant que faire se peut, en 2013.